le Canard de l’Etang

  • Accueil
  • > Elections
  • > Le premier tour de la présidentielle est-il déjà joué?
16 avril 2012

Le premier tour de la présidentielle est-il déjà joué?

Lu intialement sur L’Express.fr

Les derniers sondages donnent François Hollande devant Nicolas Sarkozy au premier tour, tous les deux largement devant le reste de leurs concurrents. Alors cette présidentielle est-elle déjà jouée? Pas tout-à-fait, répondent les sondeurs. 

A moins d’une semaine du premier tour, reste-t-il un brin de suspense? L’ordre d’arrivée au soir du 22 avril est-il déjà établi par les derniers sondages ou doit-on s’attendre à des surprises?  

« L’écart entre les deux premiers et le troisième est assez net selon les sondages », glisse Jean-Daniel Lévy d’Harris Interactive, pour qui cela ne bougera plus à ce niveau là. 

Pourtant, près de 20% des électeurs déclarent se décider à la dernière minute, souvent dans l’isoloir. Entre ces derniers et ceux qui peuvent encore changer d’avis, « cela représente, selon Frédéric Dabi, 13 à 15 millions de Français ».  

« Les moins informés, les moins diplômés, le plus souvent, selon Jean-Daniel Lévy, disent s’intéresser à la présidentielle juste avant le premier tour ». Cette fameuse « France silencieuse », tous les candidats s’y sont adressés, sans que l’on sache qui en profitera réllement. 

La principale incertitude reste l’ordre d’arrivée des deux favoris. « Cela se joue dans un mouchoir de poche, Nicolas Sarkozy et François Hollande sont à un point d’écart pour l’Ifop« , souligne Frédéric Dabi, directeur adjoint de cet institut, selon lequel il y a donc « une incertitude sur celui qui arrivera en tête ». « Une première pour un président sortant, poursuit le sondeur. Même VGE en 1981 dominait les études.«  

« Le troisième ne gagne de médaille »

« Les jeux ne sont pas faits », prévient, du coup, Gaël Sliman, ce vendredi sur France Inter, qui perçoit, selon ses études de BVA, des « vases communicants » entre le président sortant et Marine Le Pen d’une part, ainsi qu’entre l’élu de Corrèze et Jean-Luc Mélenchon d’autre part. Ce qui peut faire gagner ou perdre des points aux deux favoris. Et donc renverser la tendance.  

D’où la prudence de mise, côté PS, qui n’oublie pas la mésaventure de 2002, et les appels au vote utile. L’UMP rappelle, elle, que tout est possible encore. Chaque camp, ainsi, a profité des meetings pour mobiliser au-delà de son propre électorat.  

Autre interrogation qui découle de la précédente: qui, de Jean-Luc Mélenchon ou de Marine Le Pen, se hissera sur la troisième marche du candidat? « Ce n’est pas un enjeu, le 3ème ne remporte pas de médaille », sourit le sondeur d’Harris Interactive, qui ajoute: « Seul compte le score », pour le rapport de force en vue du second tour.

PL

Laisser un commentaire

LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
MoDem de l'Ariège |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...
| UNI ...